L’Allemagne révise la législation des jeux

Plus tard cette année, les Länder allemands vont annoncer leur verdict sur le Traité national sur les jeux, et les opérateurs de paris sont très désireux de découvrir le résultat.

Après que les Etats fédéraux ont révélé leur intention, on apprend que la législation allemande des jeux sera soumise à un examen très dur en juin.

Les dirigeants ont déclaré que les décisions concernant le traité pourraient être annoncées dès octobre 2011, ce qui mettrait fin à des semaines de spéculations. Les opérateurs de jeu ont appris que le premier ministre de Saxe-Anhalt avait confirmé l’intervention du chef de gouvernement allemand en vue d’une conclusion achevant des mois de pourparlers.

Ces nouvelles arrivent dans une période très turbulente pour l’industrie du jeu en Allemagne. En avril 2011, les ministres ont envoyé un projet de loi à la Commission européenne, qui concerne une quinzaine d’États allemands, sur un total de seize.

La loi a reçu de fortes critiques des leaders du marché qui ont dit qu’elle rendrait les profits presque impossibles. Les spécialistes ont également attaqué le régime d’octroi de licences et le niveau d’imposition proposé – 16,66% sur le chiffre d’affaires.

Bon nombre des entreprises leader du marché ont vu leurs actions baisser immédiatement après l’annonce faite par le gouvernement. Les membres de l’industrie – y compris les opérateurs de sites de jeu ainsi que les maisons de paris, vont maintenant attendre la décision de la Commission européenne, qui sera rendue publique le 18 juillet.

En commentant la situation, un représentant d’une compagnie a mentionné qu’on avait encore « bon espoir » que les ministres « conviendraient sur un traité juridiquement inattaquable ». Les membres de l’industrie européenne de jeu, en particulier ceux qui gèrent des sites de paris, suivront la question avec beaucoup d’intérêt.